lundi 31 mars 2014

Capuchou a disparu

Je ne sais pas exactement à quel moment cela s'est passé ni comment mais toujours est il qu'il n'est plus là.

Envolé le petit garçon gentil et propre sur lui, celui qui me faisait des dessins remplis de coeurs, qui me réclamait des bisous chauds dans le cou...Je ne sais pas où il est.

C'est étrange parce que l'autre soir c'est bien Capuchou que j'ai mis au lit avec ses doudoux mais c'est John-Kévin qui est arrivé à table le lendemain matin.

John-Kévin ne sourit pas, John-Kévin n'a pas d'humour, John-Kévin trouve tout nul à part les Wesh-Wesh des clips.

John-Kévin souffle, ronchonne, dit "oui oui" genre "trop relou la reum", John-Kévin n'écoute plus Kyo "trop naze" mais Maitre Gims et Team BS...

John-Kévin en voiture ne veut écouter que Skyrock parce que Virgin c'est "trop une radio de vieux".

John-Kévin ne range rien, laisse le linge sale par terre dans sa salle de bains dans laquelle il ne va que pour jeter le linge en question... Il faut presque le menacer de vendre sa soeur pour qu'il daigne prendre une douche.

John-Kévin à peur des légumes, là où Capuchou mangeait de tout John-Kévin serait ravi s'il pouvait se nourrir exclusivement de pizza, de riz et de mcdo.

John-Kévin refuse d'aller chez le coiffeur et veut se laisser pousser la mèche à la Justin B. C'est hors de question. J'irai moi-même lui couper les cheveux en pleine nuit s'il le faut!

A côté de ça, John-Kévin a lu les 2 premiers livres d'Harry Potter en une semaine, a de très bonnes notes à l'école, il est encore poli et bien élevé avec les étrangers, beaucoup moins avec nous....

Attendez.... On me glisse dans l'oreillette que John-Kévin est en fait la mise à jour version pré-ado de Capuchou????

Mais j'en veux pas moi de cette mise à jour! Je veux l'ancienne version!

vendredi 28 mars 2014

Conduire en province...

Ah la la! La conduite en province... Toute une histoire!

En tant qu'ancienne parisienne, je conduis très bien. N'en déplaise à L'Homme qui pense, rayer la mention inutile que je conduis : trop vite/ pas assez vite , trop à gauche/ à droite.. Qui ne comprend pas pourquoi je n'accélère pas comme une malade quand le feu est orange.. Bref. Donc oui je conduis très bien.

Oui j'ai tous mes points aussi. Et toc!

Donc depuis que nous sommes arrivés à VieuxCroutonsVille, il a fallu s'adapter à la conduite des gens du coin.

Suite à une successions d'évènements nous habitons au bord de la mer, mais l'école de John-Kévin (anciennement Capuchou) est "en ville", dans le bourg, à 4 kilomètres de là. C'est pas loin tu te dis. C'est rapide à faire tu te dis.

Oui. Mais parfois non.

En temps normal il me faut 6 minutes mais ça peut monter jusqu'à 10 quand je me retrouve coincée derrière un vieux quelqu'un qui n'avance pas. La route qui va jusqu'au bourg est limitée à 50 km/h mais pour certains c'est bigrement trop rapide! Ils préfèrent rouler à 20km/h.. C'est plus sur.

Outre le fait que les gens ici ne respectent pas les limitations de vitesse, il semblerait également que leurs voitures ne soient pas équipées de clignotants. Toutes marques confondues, les voitures en Bretagne n'ont pas de clignotant.

Ce qui fait que sur les ronds-points, qu'on trouve par milliers ici, tu dois deviner quelle direction la voiture qui arrive va prendre.... C'est super drôle comme jeu. Je t'assure. Parfois tu as juste et parfois non. Alors du coup tu attends d'être sure pour avancer tout en jurant comme un malade atteint du syndrome de La Tourette. Je le fais très bien.

Tu trouves aussi des gens qui s'arrêtent sur une route prioritaire pour laisser passer une voiture qui arrive de la droite mais qui sort d'un chemin.... Mais il y a aussi des gens qui te grillent la priorité, les gens qui t'insultent après avoir jeté un regard à ta plaque 92 alors que tu les as laissé traverser...

Bref, tout ça te met en joie derrière ton volant.

Parfois je t'assure j'en arriverai presque à regretter la région parisienne et ses bouchons et puis je vois la mer.....

jeudi 12 septembre 2013

Des mercredis chargés en perspective...

Qui dit nouvelle vie, nouvelle région, nouvelle école, dit aussi nouvelle organisation.

Avant les mercredis étaient plutôt cool, Pierre ayant juste son cours de guitare en fin de matinée, il avait le reste de la journée pour inviter ses copains, aller chez eux, aller au parc... Bref tu vois quoi.. glander.

Cette année ça va être un peu moins glandouille, autant pour lui que pour moi.

Attends, je t'explique.

Pierre fait donc de la guitare et du solfège et du golf. Là où l'an dernier ces activités étaient réparties sur 3 jours différents, elles sont, cette année, toutes regroupées le même jour! Oui je sais, je suis une mère indigne, appelle les services sociaux.

La journée commencera à 10h (ça va hein c'est pas le bagne non plus) avec 30 minutes de guitare, ensuite il enchainera avec 1h15 de solfège! Le truc chouette c'est que le solfège se fait au même endroit que la guitare, du coup je le pose à 10h et je ne retournerai le récupérer qu'à 11h45.

Ensuite il faudra rentrer manger, faire manger la petite, ne pas la coucher car il faudra repartir pour être au golf pour 14h.

Les activités s'arrêtent donc à 15h, mais il restera les devoirs à faire, retravailler un chouia la guitare et alors, s'il n'est pas trop tard (les devoirs prennent toujours énormément de temps avec lui) il pourra alors glandouiller et jouer avec sa sœur.

Sa sœur, parlons-en tiens! J'ai la chance d'avoir un bébé qui dort... Elle peut facilement dormir 2h le matin, et 2h30 l'après midi. Le problème, c'est qu'avec les mercredis qui s'annoncent, la pauvre Bibiche elle ne pourra pas faire ses siestes!

Eh oui! L'an dernier Pierre était autonome et pouvait aller tout seul au Conservatoire, or cette année, impossible de faire quoique ce soit à pieds.. À part la plage hein... (déteste moi), à chaque fois je serai obligée de prendre la voiture et la petite avec.

Alors déjà que le grand devient chiant parce qu'il rentre dans sa période pré-ado"jesoufflejeronchonnejesuisjamaiscontent" et qu'il faut se battre et répéter tout et tout le temps, mais alors quand la petite n'a pas son quota de sommeil, je peux te garantir qu'elle a un caractère de cochon! Qu'elle ne tient pas de moi, cela va de soit, bien entendu.

Je te donne rendez-vous jeudi prochain pour te débriefer le mercredi.

vendredi 6 septembre 2013

8h52

5h30, le réveil sonne, cela fait des semaines que je ne dors pas bien et cette nuit qui vient de s'écouler ne fut pas meilleure. Trop excitée à l'idée que j'allais enfin de rencontrer. Dans quelques heures.

6h00,  la douche à la bétadine c'est pas top, ça pue, et je n'ai pas l'impression d'être propre.

6h30, c'est le départ. La valise est dans le coffre depuis des semaines (au cas où), sur le pas de la porte, L'Homme demande une dernière fois à Pierre comment on doit t'appeler.

6h35, de la fenêtre Pierre me demande de ne pas oublier de lui envoyer des photos, qu'il rentre spécialement manger à la maison pour les voir.

7h00 arrivée à la maternité. Tout est calme même dans le couloir des salles d'accouchement, pas un bruit.

7h15, on me branche pour un monitoring, tout va bien, quelques contractions mais rien d'important. Je crois que je vais m'endormir. L'Homme aussi. Il se réveille quand on lui propose d'être dans le bloc lui aussi.

7h45,  j'ai le droit d'aller faire pipi, dernier pipi avec mon gros ventre, seule dans les toilettes je te dis quelques mots..

8h00, entrée au bloc opératoire, l'anesthésiste est la même que celle qui m'a piqué il y a 10 ans pour ton frère, la sage femme me pose la perfusion pendant que l'anesthésiste fait son mélange.

8h15, ouille putain, la pose de la péridurale m'a fait mal, rapidement je ne sens plus mes jambes, j'ai l'impression d'être un énorme éléphant de mer quand on me demande de m'allonger sur la table.

8h25,  bouffées de chaleur, tête qui tourne, difficulté à respirer.. Tout va bien je fais un malaise. On m'accroche sur la table et on la fait basculer... Ça va mieux... L'anesthésiste met je ne sais quoi dans la perfusion.. que c'est bon je me sens bien..

8h30, on fait entrer L'Homme, déguisé en George Clooney les tempes grises en moins. C'est pas grave. Il s'assoie au niveau de ma tête, c'est pas pratique, je ne le vois pas.

8h35, ça s'affaire autour de moi, on me prépare, on pose le rideau devant moi... Pas de spectacle, on ne verra rien.

8h40, le beau gosse de gynéco entre à son tour. putain il était temps, on a failli attendre non? Il discute avec la sage-femme et l'anesthésiste, me demande un truc que je ne comprends pas. Je suis à moitié droguée et je ne vois que ses yeux verts. Non je n'oublie pas que L'Homme est derrière moi.

8h49,  il ouvre. Ça farfouille dans mon ventre comme si c'était le sac de Mary Poppins, genre mon bébé, je l'ai dans le dos.

8h50, la sensation d'avoir 4 mains dans le ventre est juste atroce, on me remue dans tous les sens, je sens tout mais je n'ai pas mal.

8h52, mon cœur explose, tu es là, enfin. Tu es belle, tu es magnifique, tu me regardes avec l'air de quelqu'un qui connait le secret de l'univers. Tu pars avec la pédiatre et papa.

8h55, ça s'affaire toujours autour de moi et en moi. je ne sais toujours pas comment tu t'appelles.

9h00, la pédiatre revient, tu es toute emmitoufflée, elle me dit que tu t'appelles Louise, je peux enfin t'embrasser, tu es toute chaude, tu sens bon le bébé. Mon bébé. Je frotte mon visage contre le tien, comme pour t'imprégner de mon odeur, pour marquer mon territoire.

Je ne sais pas à quelle heure je suis sortie du bloc opératoire, peu importe à vrai dire, je t'ai retrouvé avec ton papa. Tu dors dans ta couveuse, tranquille.

Ton papa, a déjà envoyé les photos, tu es évidement la plus belle, ton frère ne doit pas être très attentif en classe ce matin. Ce n'est pas grave.

17h15, ton frère entre dans la chambre, il te voit, il est tellement ému qu'il pleure de joie, il te prend dans ses bras.

Nous sommes enfin réunis tous les 4, tu nous as complété ma Poussine.

Voilà, cela fait 1 an que tu es parmi nous. 1 an de rire, de sourires, de clowneries, de petits bobos, de couches, de rots, de progrès, de bêtises, de câlins...

Joyeux anniversaire Louise Titi, je t'aime .




jeudi 5 septembre 2013

Nouvel Espace Temps

Je ne sais pas comment l'expliquer et j'aimerai beaucoup que l'on interpelle les frères Bogdanoff à ce sujet, mais depuis que j'habite en Bretagne, j'ai l'impression d'avoir changé d'espace temps et d'avoir moins de temps qu'avant...

Soit a) le temps passe bien plus vite ici, soit b) j'ai perdu mon sens inné de l'organisation...J'ai bien peur que la réponse b) soit la bonne.

Est-ce le fait de vivre dans un lieu de vacances qui fait cet effet là? Il est vrai que le beau temps qui règne depuis plusieurs semaines sur la Bretagne et la plage à deux minutes de la maison contribuent au fait de se sentir en vacances mais bon... Je ne passe pas mes journées à la plage non plus.

Malgré la rentrée mardi matin et le fait que je suis obligée de prendre la voiture tous les matins pour accompagner Pierre à l'école, il y a cette langueur qui s'accroche à moi comme une moule à son rocher.

J'ai pourtant mille et une idée d'articles pour le blog, certaines personnes m'ont même conseillé d'écrire un livre sur l'épineux sujet des assistantes maternelles et des nounous, mais je n'ai le temps de rien...

Peut-être n'aurais-je pas dû prendre une douche aussi longue ce matin, mais il faut dire que prendre une douche avec le soleil qui chauffe doucement à travers la fenêtre, c'est quand même bien agréable.

Bon allez, je vous laisse, j'ai : une lessive à étendre/ un repas à préparer/ du ménage à faire/ un café à boire.