mardi 18 novembre 2014

Appelle-moi Groudou ( avec du Kouignaman à gagner dedans)

"Pia! Ite! c'est Groudou!!"*

Voilà ce que crie Bichette en allant chercher son frère pour se cacher sous ma couette quand je dis que c'est l'heure d'aller au dodo.

Et pendant que je prépare un dernier bibi, le préado , caché sous la couette avec sa sœur, demande :" alors Groudou t'arrives?", je prends alors ma plus grosse voix et dis "Groudou arriiiiive!!!!" et là j'entends la petite glousser de sous la couette.

J'éteins alors les lumières et me dirige vers ma chambre en disant, toujours avec la grosse voix, Groudou arriiive! Et puis quand j'arrive près du lit, Bichette glousse toujours, son frère lui dit de se taire parce que Groudou va l'entendre et l'attraper ce qui la faire rire encore plus fort.

Mais quand je dis "Groudou est là!!!!!" Plus personne ne bouge ou ne glousse. A ce moment là, j'attrape la couette et je découvre Bichette lovée contre son frère, en me voyant elle crie de plus belle et essaye de se cacher sous son frère pour que je ne puisse pas l'attraper.

S'en suit une attaque de chatouilles en règle sur Bichette et son frère. Après, je profite du petit moment où elle reprend son souffle pour l'attraper!

Le weekend dernier, alors que je chahutais avec Bichette sur mon lit, et entendant son père arriver je lui dis "vite cache toi y a Groudou qui arrive!" et là elle me répond "mais non! c'est papa! Maman c'est Groudou!"

Je ne vous dirai pas ce que veut dire Groudou, c'est un mot inventé par Bichette mais qui désigne quelque chose de très précis.. un animal....
Je m'engage à envoyer un kouignaman à celui ou celle qui trouvera de quel animal il s'agit...

En revanche je donne la traduction de la première phrase * Pierre! Vite! C'est Groudou! mais vous l'aviez sans doute deviné...

samedi 15 novembre 2014

La recette du weekend

Comme promis la semaine dernière on va parler pizza!

Ici tous les vendredi c'est pizza, et ça depuis des années. Au début quand nous étions en région parisienne nous commandions chez Pizza Hut, puis chez Domino's mais au vu des prix pratiqués je me suis rabattue sur des pizzas surgelées de chez Picard, puis des fraiches achetées au monop. J'avais bien tenté de faire moi même les pizzas, d'abord en achetant la pâte toute faite puis en la faisant mais ce n'était pas concluant.
Du coup j'étais repartie sur les pizzas fraiches. Pas mauvaises mais qui te donnent soif toute la soirée et toute la nuit.

Et puis un jour la lumière fut. Au détour d'un lien sur FaceBook j'ai trouvé LA recette. Le lien le voici. Je ne remercierai jamais assez Selky pour sa recette, je pense à elle tous les vendredi quand je prépare ma pâte.

Pour mes pizzas, je double les quantités données par Selky, pour avoir deux grandes pizzas.

Le pas à pas en photos :

               

Je laisse gonfler la pâte au moins une heure, mais ça marche aussi si tu laisses gonfler 40 minutes hein...

                

J'ai aussi investi dans des plaques pour faire cuire les pizzas : la noire est nettement mieux que l'autre, elle m'a couté 10€ chez carrouf, l'autre 5€ chez Gifi et sur celle là je suis obligée de mettre du papier sulfu sinon ça accroche.

Une fois les pâtes étalées tu fais comme tu le sens et tu mets ce que tu veux dessus, pour nous c'est une aux 4 fromages et une autre au poulet/chorizon/poivrons/mozza.

Sur ce je vous laisse les cailles et la semaine prochaine on parlera de pâtes aux algues....

mercredi 12 novembre 2014

13 ans déjà...!

Le 11 novembre est pour l'Homme et moi une date un peu particulière. Même si nous nous sommes rencontrés en septembre chez un ami commun, le premier bisou n'a eu lieu que quelques semaines plus tard... Le 11 novembre donc. Tu l'auras compris.

Cette année, c'est la première fois depuis longtemps que nous avons eu la chance de pouvoir aller au restaurant. Et quel restaurant!!!!

Nous n'avons pas eu à aller bien loin de chez nous, à peine 800 mètres par le bord de mer... Le restaurant nous le connaissions car c'est la meilleure table du coin, la plus belle vue également.

Nous sommes donc allés au Vivier...




Notre menu était le menu Belle Ile en Mer, déjà rien qu'en le lisant j'en avais l'eau à la bouche :


Pour l'apéritif nous avons eu droit à une coupe de champagne et quelques mises en bouche ..

             
   

Et puis la mise en joie des papilles a réellement commencé :        



                

 Le foie gras était accompagné par un chutney de poires ainsi que par une gelée de poires ultra fondante et fraiche. Le tout accompagné par des toasts de pain brioché ou par du pain aux fruits secs.

Ensuite les St Jacques ont fait leur entrée au milieu d'une délicate sauce aux morilles accompagnées par deux quenelles de choux fleur. C'était d'une finesse et d'une légèreté à tomber.

Et puis le homard est arrivé. C'était certainement le plat que nous attendions le plus ( non nous ne mangeons pas du homard tous les jours..). De gros morceaux de homard était servis sur une crème brulée de courgettes.
Après chaque bouchée je m'arrêtais un instant pour contempler la vue et je me disais que nous avions énormément de chance...




                           
Le ciel s'est dégagé pendant le repas, mais même dans la grisaille notre petit coin de Bretagne est magnifique.







Alors que j'étais sur le point de demander du rab de homard et de crème brulée aux courgettes, voilà la Grande Farandole des desserts qui arrive... La vue de l'assiette m'a scotché sur ma chaise...


La Grande Farandole des Desserts se compose : d'un dôme au chocolat rempli d'une crème brulée, d'une tarte sablée aux figues, d'une mini tarte au citron meringuée posée sur un sablé breton, d'un cumble aux pommes et son pain perdu, d'une boule de glace à la fraise et d'un pot de crème caramel au beurre salé.

Nous sommes sortis de table repus et vraiment très heureux de ce fabuleux repas. L'accueil est absolument excellent, les serveurs et serveuses sont aux petits soins et en même temps très très discrets.

Si vous habitez dans la région lorientaise je ne saurais trop vous conseiller d'aller au Vivier pour un diner en amoureux, plutôt le midi pour profiter de la vue, vous ne serez pas déçus!

Le Vivier - http://www.levivier-lomener.com/
9 route de Beg-Er-Vir, Lomener - 56270 PLOEMEUR
Tél : 02 97 82 99 60 - Fax : 02 97 82 88 89


lundi 10 novembre 2014

La Biscuiterie du Fort Bloqué

La Biscuiterie du Fort Bloqué est un de ces magasins que l'on pourrait qualifier de "pour touristes ".


 On y trouve des produits bretons de toutes sortes: gâteaux, cidre, algues , bières mais aussi des peluches, des livres et des objets de déco et autres magnets.





Le magasin est situé en face du Fort Bloqué , (à Ploemeur )qui était assailli par les vagues samedi en fin d'après midi.




C'est une bonne adresse si vous êtes de passage dans le coin pour faire quelques petits cadeaux. 



De plus la balade le long de la côte est très agréable même quand il ne fait pas super beau.... Notre Bretagne est belle même sous le gris...


Biscuiterie du Fort Bloqué - 19 bd Océan - 56270 PLOEMEUR
Tél. 02 97 05 97 42
contact@biscuiteriedufortbloque.com

vendredi 7 novembre 2014

La recette du weekend

Alors les cailles, ça c'est de la recette de féegnasse, pas besoin de s'appeler Ghislaine Arabian pour la faire et tout le monde la bouclera autour de la table et vous pourrez manger dans le calme.

Si tu n'aimes ni le fromage de chèvre, ni le bacon, ni la crème, je t'invite à aller voir ailleurs dans les archives de ce blog, tu trouveras certainement une recette pour ton estomac.

Point besoin non plus de Thermomix ou autre Companion (même si je veux bien les tester hein..), un saladier, une cuillère et un plat suffisent.

Elle est pas belle la vie?

Bref. Donc. La recette.

Voilà ce qu'il vous faut :

- un pot de crème fraiche
- une buche de chèvre (ici 300g)
- du bacon
- des plaques de lasagnes
- du râpé pour le dessus

Après, c'est pas compliqué , tu coupes le chèvre en morceaux et tu rajoutes le pot de crème fraiche, tu mélanges et tu commence le montage : une couche chèvre/crème puis bacon et enfin plaques de lasagnes et tu continues comme ça jusqu'à épuisement du mélange crème/chèvre.



La dernière couche est n'est pas une plaque de lasagne mais de la crème/chèvre, tu n'oublies pas le râpé dessus pour que ça gratine bien et tu mets au four: pour moi c'est 180° pendant 40 minutes



Allez bon weekend les lucioles,  pour la prochaine recette on parlera pizza.... Pfffff.. le teasing de malade.... je sais.